Réalité augmentée et cours de physique-chimie à NWL

La réalité des dangers du programme de Physique-Chimie en 2017

Manipulation de produits dangereux

Il est 10h05, le cours de chimie d’Antoine vient de démarrer. Sur une table voisine, deux de ses camarades s’amusent et font de grands gestes dans le dos du professeur.

Cela fait bien rire toute la classe ! Quelques minutes plus tard et un faux mouvement de l’un des trublions, et c’est un conteneur de substance chimique qui va s’écraser sur une multiprise. Des étincelles fusent et quelques secondes après des flammes commencent à lécher le mur.

Rapidement le feu se propage et barre aux élèves le chemin de la sortie…

Antoine a sur sa table différentes solutions, dont un mélange habile produit une abondante mousse utilisée dans les exctincteurs éléctriques … Il s’en souvient, le prof en à parlé la semaine dernière … Mais quel était le mélange ?… Si il avait mieux écouté, il s’en souviendrait certainement, se dit-il alors que les fumées commencent à s’épaissir …

Plus de peur que de mal

Antoine enlève son casque de réalité virtuelle. Autour de lui certains de ses camarades ont déjà fait de même, d’autres sont encore concentrés sur leur manipulations.

Le professeur passe dans les rangées en échangeant avec les étudiants sur leur réussite ou leur échec a préparer la solution necessaire à l’exercice.

Ce scénario semble irréaliste, et pourtant c’est bel et bien l’une des possibilités ouvertes par le développement de la réalité virtuelle et ses utilisation potentielles en salle de classe.

La mise en situation et l’implication des étudiants autour de situations vidéoludiques pourrait prendre une nouvelle dimension pour favoriser la compréhension et la mémorisation des savoirs enseignés.

Certains lycées tels que les lycées privés Cours Pascal et l’Ecole Claude Bernard imaginent déjà inclure de la réalité augmentée dans une partie de leurs programmes. Une occasion de voir les matières habituelles sous une forme inédite !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *